7 rue Saint-Germain - 71400 AUTUN
03 85 86 97 97
 
Mardi 3 février, Madame Fabienne DELORME est intervenue dans les classes de bac pro ASSP pour présenter son parcours professionnel, son travail au regard de ses missions au sein du FAM de Sevrey, le service….

Madame DELORME est chef de service éducatif et de soins du FAM (Foyer d’Accueil Médicalisé) de Sevrey à côté de Chalon sur Saône. Jeune et dynamique elle a en tout dernier lieu dévoilé son parcours professionnel, qui montre combien la voie n’est pas toute tracée et qu’il faut savoir persévérer dans ce qui peut motiver. Ainsi, après son bac D (qui correspondrait à un bac S), elle a tenté le concours d’éducateur spécialisé et l’a échoué. Elle a donc complété son parcours avec une fac de psychologie tout en tentant de nouveau le concours. Elle réussit le concours de moniteur éducateur pour travailler au sein d’un IME (Institut Médico-Educatif) puis de foyer pour adultes. Pendant son travail, elle passera le diplôme d’éducateur spécialisé puis obtiendra son master gestion et administration.

Un FAM accueille des personnes en situation de polyhandicap soit en hébergement soit en journée. 50 personnes sont hébergées au foyer, et 10 personnes peuvent être accueillies en journée, à partir de 20 ans et jusqu’au décès de la personne (le doyen du foyer a 66 ans).
Un FAM a un double financement par le conseil général et l’ARS.
Les personnes sont réparties selon leurs besoins en 5 groupes de vie qui portent le nom de grands peintres : Matisse, Dali Picasso, Monet et Gauguin.

Madame DELORME a présenté les caractéristiques de chaque groupe avec notamment le travail particulier auprès des personnes autistes, insistant sur le fait qu’ils ne peuvent traiter qu’une information sensorielle à la fois. Elle a donc présenté leur code de communication  comme les objets qui désignent une action, les ordres donnés par les gestes….).

Dans ce travail difficile et passionnant mené au sein de cette structure, madame DELORME a énoncé deux lois importantes dans le travail médico-social :
-       La loi 2002-2 : qui a placé la personne au centre de son projet
-       La loi du 2005-102 : sur l’intégration des personnes handicapées.
 
La loi 2002-2 est importante et appliquée dans le FAM, car elle permet de mettre en place les projets individuels personnalisés, qu’on appelle également projet de vie en EHPAD pour la personne. Projet essentiel pour la coordination de tous les actes réalisés auprès d’une personne et qui permet de sensibiliser toutes les personnes aux besoins des usagers. Ainsi, chaque acte est envisagé ou réalisé en tenant compte de la personne et de son état physique et psychologique à l’instant présent.

 
 
Professionnelle engagée, elle a également parlé de la maltraitance et du fait de toujours garder à l’esprit que dans les métiers d’aide à la personne, le sentiment de « toute puissance » peut être dangereux. Pour éviter toute dérive vers la maltraitance (qu’elle soit physique ou mentale), il est important de se recentrer sur le projet de la personne et de régulièrement remettre en cause sa pratique professionnelle dans chaque geste accompli (par exemple, le simple fait d’aider une personne à manger, ce n’est pas « je mets dans la bouche des aliments en parlant avec ma collègue du week-end à venir » mais « j’apporte mon aide à une personne qui ne peut effectuer un geste seul, en instaurant une communication avec la personne qu’elle soit visuelle, de contact ou verbale »).

Avec la classe de Terminale ASSP, nous avons également profité de son expérience en matière de concours. En effet, elle a été jury pour le concours d’éducateur spécialisé et a su ainsi faire profiter de précieux conseils comme utiliser un langage soutenu (en évitant les parasites et expressions familières, comme les « ils y font » !), savoir montrer sa motivation pour l’entrée dans la filière, être persévérant dans sa démarche.

Les 2nde, 1ère et Tale ASSP, ainsi que mesdames LOFFROY et GUYOT présentent leur plus grand remerciement à Madame DELORME pour son intervention, et bien entendu sa sœur Christine DELMER de nous l’avoir présentée, qui a été riche en informations. En peu de temps, elle a su répondre à toutes nos interrogations et nous la remercions vivement.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
© 2018 Institution Saint-Lazare Saint-Sacrement
7 rue Saint Germain - 71400 AUTUN  |  Téléphone : 03 85 86 97 97